Une Commune Nouvelle, pour quoi faire ?

Le 16 décembre 2015, les conseils municipaux de Tatinghem et Saint-Martin-au-Laërt ont validé le projet de fusion des deux Communes. Le point sur cette opération.

Parce qu’en se regroupant, on se renforce pour mieux exister

Les deux communes fondatrices mutualisent leurs compétences et les services indispensables au développement et à l’épanouissement des habitants. Elles ont la volonté d’offrir à chaque habitant la même qualité de services. Et les capacités budgétaires augmentent au moment où les communes doivent faire face à des baisses de dotations de l’Etat et des dépenses nouvelles telles que les nouveaux rythmes scolaires.
Montant d’économie réalisé sur 3 ans au titre de la DGF, 530 000 Euros.

Des orientations définies

Elles sont clairement définies dans la charte fondatrice votée par les deux communes :

  • Unir les moyens des 2 communes afin d’améliorer le niveau de service en affirmant le principe d’une réduction de la dépense ;
  • Garantir l’équité de traitement de l’ensemble des habitants de la commune nouvelle ;
  • Réaliser des économies et préserver les dotations de l’Etat.

La Commune nouvelle prend le nom de SAINT-MARTIN-LEZ-TATINGHEM

Les anciennes Communes TATINGHEM et SAINT-MARTIN-AU-LAERT deviennent automatiquement communes déléguées, chacune conservant son nom et son territoire historique.
La Commune nouvelle est substituée aux anciennes dans tous leurs contrats et pour l’ensemble des biens, droits et obligations.
Tout le personnel municipal est rattaché à la Commune nouvelle.

Un accueil de proximité maintenu

Les 2 mairies sont conservées, afin de garantir aux habitants un service de proximité. Chaque Commune conserve une antenne de CCAS. Les Conseils Municipaux des Jeunes actuellement en place sont maintenus. Leur renouvellement se fera à l’échelle de la commune nouvelle.

Un nouveau Conseil

Depuis le 1er janvier 2016, le Conseil Municipal de la Commune nouvelle est composé de 44 élus (19 de Tatinghem et 25 de Saint-Martin-Au-Laërt). Aux prochaines élections municipales en 2020, le Conseil comprendra 33 élus.

Vous aimerez peut-être