Des permanences de soutien psychologique ouvertes pour les sinistrés des inondations

Les habitants sinistrés par les inondations dans les arrondissements de Montreuil, Boulogne-sur-Mer, Saint-Omer et Calais pourront bénéficier d’un soutien psychologique dans le cadre de permanences.

Les récentes inondations ont pu avoir un impact psychologique important pour les habitants sinistrés. En plus de l’offre de psychologie et psychiatrie déjà disponible et pour prendre le relais de la cellule de soutien pilotée par France Victimes, des permanences de soutien et d’orientation psychologiques seront proposées au mois de février dans quatre villes du département du Pas-de-Calais. Les habitants qui le souhaitent pourront, quel que soit leur lieu de résidence et sans reste à charge, rencontrer une infirmière spécialisée, un psychiatre ou un psychologue pour bénéficier d’un accompagnement et d’une prise en charge adaptée. Les patients sont susceptibles d’être orientés vers d’autres professionnels après cette permanence pour bénéficier d’un parcours de soins qui répond à leur besoin.

  • Arrondissement de Calais
    Maison médicale de Guines
    7 boulevard Delannoy, 62340 Guines
    Lundi 5 février, lundi 12 février et lundi 19 février de 10h à 17h
  • Arrondissement de Boulogne
    Centre médico-psychologique de Boulogne
    39-41 rue Edmond Hédouin, 62200 Boulogne-sur-Mer
    Mercredi 7 février, mercredi 14 février et jeudi 22 février de 10h à 17h
  • Arrondissement de Saint-Omer
    Urgences du CHRSO – Espace réservé aux familles
    rue de Blendecques, 62357 Helfaut
    Jeudi 8 février, mardi 13 février et mercredi 21 février de 10h à 17h
  • Arrondissement de Montreuil
    Espace « PASS » à proximité des urgences du CHAM

    140 chemin départemental 191, 62180 Rang-du-Fliers
    Vendredi 9 février, mardi 13 février et vendredi 23 février de 10h à 17h

Ces permanences sont organisées par les équipes de la cellule d’urgence médico-psychologique du Pas-de-Calais avec le soutien de l’agence régionale de santé Hauts-de-France.